Céropégias 🌱

Dans leur cocon, des petites offrandes végétales. 600 bornes dans les feuilles et une quasi midnight-panne de bagnole plus tard, les faire languir au soleil de midi, dans le sauna de leur papier plastique, est parfaitement sadique. Pourtant, le papier plastique fait une gracieuse musique de crépitement/froufrou quand on le tripote, le déplie et l’enrubanne. […]

Merveille à deux balles

Je me balade au gré du parc Saint Pierre, sous le crachin, veste en parapluie. La fin de mon pain au chocolat atterrit dans le bec affamé de quelques palmipèdes qui flottaient dans le coin. C’est la lutte pour les petites poules d’eau qui nagent moins vite que les autres vers les miettes. Elles piaillent […]

Sexescapade

Fenêtre entrouverte et gazouillis de piaf du matin. Douce lumière  chaude qui ricoche sur les plis de la couette. Bordel de salon débraillé. Cascade de tendresse. L’amour repousse comme la queue des lézards. Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer

La vie est un bouquet de rêves

« Les archéologues qui trouveront nos ossements dans X années, ils s’en bâteront les couilles, ils la verront pas la différence entre si on était heureux ou pas. Aucune mémoire n’est éternelle, quoi qu’on fasse, quoi qu’on soit, on sera oublié un jour. » Ce n’est pas la souffrance qui m’accable. C’est cet endroit perdu, ce nul […]

Coincer la bulle

Gueule de chat sur le canapé d’en face. Lentement, mon café refroidit. Signe des dimanches où l’on prend le temps. Le temps de s’éveiller, la journée durant, pour aller finalement se coucher, encore fatigué de n’avoir rien fait de concret. Jour de flou flottement sur la partition du train-train d’une vie, où toute activité s’étire […]

La Villa Thérèse

Par le velux embué de sommeil, le soleil, fringuant de si bonne heure. Barbotant dans son lagon au milieu de petits nénuphars nuageux. Tirant tellement fort sur sa cigarette qu’il s’enfume quelques fois complètement derrière une ouateuse fumée de cumulus.   Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer

Une foule d’images qui aspirent à naître

L’académisme auquel je travaille me rassure mais me fait entrer dans un profond mutisme. Mon âme et mon cœur ne peuvent s’empêcher d’en imaginer des déclinaisons plus instinctives et émotionnelles mais j’ai tant de travail précis pour mes cours à finir que mes élucubrations n’ont pas la possibilité de s’échapper par mes doigts et mes […]