ecuAvant propos:

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dans tout ce qui suit, il y a du propre, du crade, du spontané, du fignolé, du réfléchi, de l’épuré, du beau, du laid, du bizarre et même du gribouillis…
Volontairement, je voulais laisser de la place pour toutes ces écritures.
Différemment, elles racontent toutes quelque chose.
J’ai de la tendresse pour les erreurs, pour les ratures et pour les tâches,
au même titre que j’ai de l’amour pour la ligne solide et les belles harmonies,
pour le beau geste et pour l’accident,
pour tout ce qui raconte et qui se raconte,
qui a envie de dire, qui essaie,
pour les maladresses plus éloquentes que les beaux discours,
tout ce qu’il y a d’intime dans tout.
Pour la poésie.

…et pour les bêtises. ♥

Bonne visite !

L’odeur de la cire à parquet et du gel douche,
la naphtaline, la Soupline dans les serviettes de bain,
la lumière chaude qui patine la pièce,
la boîte en ferraille dans le placard à gâteaux, le plaid bariolé,
la marque des yaourts,
un chat,
le crachouillis des vinyles…

Dessin à la ligne:
(Plume & Encre de Chine)

Juste pour ce qu’elle ondule, qu’elle vibre,
Qu’elle est belle,
la Ligne!
Ses courbes sinueuses
enveloppent le temps qui file,
fascinent comme le serpent charmeur,
celui qui regarde, qui écoute,
qui devine,
les contours d’un instant,
Qu’elle est belle la Ligne,
Nue.
Ne dit presque rien,
Devine tout,
Chante.

techos

Ca m’fait plaisir de t’esquisser,
de t’gribouiller la gueule,
De caresser les traits précis qui te font ressembler à toi.
Si singulières sont les rides d’un visage…
j’effleure ta peau avec les poils de mon pinceau;
tu m’appartiens et si je veux, je te fais blond, je te fais bleu,
je te fais beau, je te fais laid,
et si je voulais me venger,
je crayonnerais une grosse verrue,
en plein milieu de ton…
…FRONT.  ☺

Illustrations/ personnages :
(aquarelle, encre, crayon de couleur)

Un artichaut en poncho, une tomate en cravate, des carottes en petite culotte,
Chats polissons, zoziaux zozos et tachidermes,
Malin de Bulle, Pignoufs et têtes d’endive,
Olive & Cacahuète,
Barbecue & Paprika,
Une épopée de la paresse,
la Ligue des Tétons Libres…►c’est par là

Il est des rencontres comme celles là, qui s’étaient déjà aperçues,
dans le silence d’un coup d’œil intrigué.
Qu’il suffisait juste de déplier par une pichenette de temps,
imparti à l’échange,
afin que puisse se tisser le tapis rouge de nos connivences.
Qu’il nous plaise ensuite de nous y balader,
dans les sillons de nos visions cousines du monde,
déroulées devant nous.
Et sourire,
immensément sourire.
Et sincèrement sourire.
D’avoir trouver un acolyte précieux de plus.
« Plus on est de fous, plus on rit de la folie du monde. »
Le sourire qui ricoche sur la bouche de l’autre est une force sans pareille.

 

fatigue-kazel-logo-dessin-zzzBLOG

Enregistrer

Enregistrer

 

tatiana-estelleCONTACT